Comment rénover votre bureau professionnel ?

191
bureau pro

Votre lieu de travail fait partie de votre image professionnelle. Souvent, il est notre carte de visite auprès de nos clients et collaborateurs. Mais c’est aussi l’environnement où nous exerçons notre activité ; il peut avoir un effet motivant et nous aider dans notre créativité et notre développement professionnel. Il est courant que nous envisagions des changements dans cet espace et que nous voulions l’améliorer. Cependant, les rénovations impliquent des dépenses importantes et nous devons prendre en compte certains concepts et précautions. Approfondissons ces aspects.

Quels sont nos objectifs ?

Comme nous l’avons mentionné, notre bureau donne des informations sur nous. Il est important de bien concevoir les changements que nous voulons apporter, en pensant au résultat final. Peut-être voulons-nous créer un espace plus moderne et ergonomique, peut-être voulons-nous obtenir un environnement plus chaleureux. Il existe un lien entre l’activité que nous exerçons et l’image et la fonctionnalité de l’espace de travail. Un bureau pour un graphiste n’est pas le même que celui d’un conseiller financier ou d’un physiothérapeute. Il est nécessaire de prendre en compte notre profession, le nombre de visites que nous recevrons, le temps que nous y passerons et l’image que nous voulons projeter.

A voir aussi : Quel est le pourcentage d'un commercial ?

Nous devons également prendre en compte l’état actuel, s’il nécessite de nombreux changements et quelle est la nature de ces changements. Si nous sommes locataires (plutôt que propriétaires), certains travaux de rénovation peuvent être de la responsabilité du propriétaire ou être convenus avec lui, car ils bénéficient à son actif immobilier. De nos jours, les propriétaires ont accès à des agences immobilières modernes qui leur offrent la gestion des rénovations, la meilleur assurance loyer impayé ou un conseil spécialisé. Si les travaux augmentent la valeur de la propriété, il est possible de partager les frais.

Il faut également tenir compte des éventuelles limitations que nous pourrions rencontrer. Si nous reprenons l’exemple précédent, le propriétaire pourrait ne pas nous autoriser à apporter les modifications que nous désirons. Ou peut-être que cet espace n’a pas la capacité de nous fournir ce dont nous avons besoin (en termes de taille, de disposition ou de caractéristiques). Dans ces situations, il est intéressant de envisager un changement de lieu. Nous pourrions également avoir des limitations économiques pour effectuer les changements dont nous pourrions avoir besoin.

A découvrir également : Avantages et défis des AESH pour élèves handicapés : analyse complète

Commencer la conception

Avec une idée claire de nos objectifs (et si les limitations ne nous obligent pas à quitter notre bureau actuel), il est temps de définir plus en détail les travaux de rénovation à réaliser. Nous ne sommes pas obligés de nous attaquer seuls à cette tâche. Les designers d’intérieur et les architectes peuvent être d’une grande aide, grâce à leurs connaissances et leur expérience, pour compléter nos idées et leur donner forme. Si nous préférons nous passer de leur aide, nous pourrions peut-être nous inspirer de sites spécialisés ou de magasins de matériaux de décoration.

bureau pro

Avant de nous concentrer sur l’esthétique, nous devrions penser à des éléments plus fondamentaux. Par exemple, les éventuelles réparations et mises à jour de aspects tels que l’installation électrique, la climatisation, les isolations, les dommages causés par le temps et l’usage, … Ces travaux sont souvent plus nécessaires qu’attrayants ; mais ils ont un impact considérable sur la durée des travaux de rénovation et, bien sûr, sur le coût. Si notre budget est limité et que nous ne prenons pas en compte ces variables, nous pourrions nous retrouver avec une rénovation finale incomplète ou ne pas avoir suffisamment de ressources à mi-parcours du processus.

La prochaine étape (avant même les aspects visuels) concerne l’utilisation de notre bureau professionnel. Comment l’utilisons-nous ? Quels changements pourraient bénéficier à notre activité et à notre productivité ? Comment pouvons-nous le transformer en un espace plus confortable et plus efficace ? Pour pouvoir répondre à ces questions, nous devons d’abord analyser la façon dont nous travaillons et ce dont nous avons besoin chaque jour dans notre travail. Mais nous ne pouvons pas oublier les besoins des autres occupants de ces espaces (comme les associés ou les employés). Consulter ces derniers sur les améliorations possibles peut être d’une grande aide. Et nous devons également tenir compte du confort et de l’attention des clients.

Concevoir des changements par zones est un concept intéressant. C’est un système qui aide à prendre en compte la productivité globale et l’utilité de chaque espace. Travaillons-nous en équipe ? Avec qui passons-nous le plus de temps ? Comment pouvons-nous optimiser les temps ? Avons-nous besoin d’espaces privés ? Si nous ne pensons qu’à l’esthétique, notre activité peut en souffrir. Une approche globale est nécessaire, qui couvre les besoins de notre activité professionnelle et qui tient compte de l’ergonomie, de la productivité et des relations de travail.

Une nouvelle image

Il est peut-être temps de se concentrer sur l’image. Nos idées et préférences sont importantes, car c’est un endroit où nous devons nous sentir à l’aise et inspirés. Mais nous ne pouvons pas oublier les tendances et l’aspect que notre activité exige. Nous ne pouvons pas décorer un cabinet d’avocats d’affaires comme un centre de méditation ; ni le cabinet d’un médecin comme un service de messagerie bruyant. Quelle image devons-nous transmettre ? Et comment pouvons-nous l’équilibrer avec nos goûts personnels ?

Par exemple, l’éclairage est un aspect fondamental pour l’image et la productivité. Mais il doit être étudié de manière appropriée pour créer des espaces différenciés et ne pas gêner les visiteurs ni être excessif pour les travailleurs. Une fois de plus, l’équilibre est très important. Les couleurs doivent également renforcer notre apparence ; selon l’activité que nous exerçons, nous pouvons opter pour des tons plus chauds, complétés par des matériaux comme les bois nobles et une décoration classique. En revanche, dans d’autres professions, il convient de donner plus d’importance aux couleurs corporatives, au minimalisme et aux matériaux fonctionnels et résistants.

En fin de compte, il s’agit d’étudier attentivement nos besoins et l’image que nous voulons projeter. Une analyse rationnelle peut être très utile, en tenant toujours compte des ressources économiques, de la durée des travaux, des tendances actuelles, de l’inspiration et de l’aide des experts, ainsi que de l’opinion de notre équipe et de nos collaborateurs. La rénovation de notre bureau professionnel est très importante pour notre activité et notre temps de travail ; elle implique des dépenses importantes et doit être abordée avec enthousiasme, mais aussi avec sérénité et équilibre dans les décisions.