Réussir son entretien d’embauche : quelques conseils

242

Le fait que vous ayez un dossier de candidature en béton ne va pas directement pousser le recruteur à vous recruter. Il passera en revue tous les dossiers et il organisera un entretien pour valider son choix. Pour que vous puissiez décrocher ce poste, il faudra donc réussir l’entretien d’embauche. Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté.

A lire également : Comment devenir chauffeur livreur chez Amazon ?

Soigner son apparence

Pour un entretien d’embauche, on n’est pas toujours obligé de se présenter en costume. En effet, pour votre tenue, il serait judicieux de se renseigner sur la culture d’entreprise et sur l’emploi. Vous pourrez ainsi adapter votre tenue en fonction de ceux-ci. Il est évident que si l’entreprise qui vous a contacté est dans le secteur bancaire, vous serez plus ou moins obligé de vous habiller formellement. Un recruteur d’une start-up œuvrant dans la communication ne sera pas si réticent si vous adoptez une tenue semi-formelle.

En tout cas, pour cet entretien, vous devez être présentable. Ceci dit, un passage chez le coiffeur peut être nécessaire.

A lire aussi : Faire carrière dans la banque

Arriver un peu à l’avance

Pour ne pas stresser le jour J, il serait judicieux d’arriver cinq à dix minutes en avance pour cet entretien. Le recruteur vous accordera déjà un point pour cela. Si vous ne savez pas où se trouve l’entreprise, n’ayez pas peur de questionner sur sa localisation la veille ou quelques jours avant l’entretien.

Si vous avez un empêchement de dernière minute, il serait respectable d’en informer le recruteur. Téléphonez directement pour essayer de trouver une date alternative.

Avoir un bon discours de présentation

Lors de cet entretien, le recruteur va demander de vous présenter et de parler de votre parcours professionnel. Pour ce discours de présentation, vous devez bien retenir les informations sur les années d’obtention de diplômes et sur les dates de stages et d’emploi. Comme il a votre CV sous la main, vous êtes dans l’obligation d’énoncer ces informations que vous avez mises dans votre dossier.

Si le poste s’accompagne de missions à l’international, même si l’entreprise est basée en France, le recruteur peut vous demander de vous présenter en anglais ou dans une autre langue étrangère. Préparez-vous à cette éventualité.

Couper son téléphone

C’est peut-être un détail, mais beaucoup de candidats oublient de couper leur téléphone lors des entretiens. L’idéal est de le mettre en mode avion ou en mode silencieux. Si vous le mettez en vibreur, le recruteur peut entendre la vibration et un appel ou un message risque de briser l’alchimie de la conversation.

Lorsque vous sortez de votre entretien, même si celui-ci s’est très bien déroulé, ne vous empressez pas d’appeler tout le monde pour raconter le déroulement. Attendez d’être en dehors de l’enceinte de l’entreprise pour passer un coup de fil.

Rester soi-même

On comprend que vous voulez réussir cet entretien, mais il ne faut pas non plus en faire trop. Restez vous-même. Cependant, il est conseillé de s’exprimer avec assurance. Évitez également de fuir le regard du recruteur : cela n’inspire pas confiance. Lorsqu’il pose une question, prenez quelques secondes de réflexion avant de répondre et n’hésitez pas à rebondir sur les éléments qui vous interpellent le plus.

Oui, cet entretien est aussi une occasion pour vous renseigner sur l’entreprise et sa culture. Ceci dit, vous avez très bien le droit de poser quelques questions au recruteur. Le lendemain de l’entretien, pensez à envoyer un mail au recruteur pour remercier, pour souligner les points forts de votre candidature et pour poser les questions que vous avez oubliées.

Au bout d’une semaine, si le recruteur n’a pas donné suite à l’entretien, vous pouvez lui écrire un courriel de relance. En cas de retour négatif, vous pouvez très bien demander un feedback sur les éléments qui ont fait que vous n’avez pas été retenu. Un dernier « merci » ne sera pas de trop dans ces échanges, donc ne l’oubliez pas. Restez toujours courtois pour que ce recruteur puisse se souvenir de vous si un poste adapté à votre profil se libère.