Pourquoi et comment se former à la médecine traditionnelle chinoise ?

605

La médecine traditionnelle chinoise est différente du système de guérison habituel dans la mesure où elle est vieille de 5 000 ans et qu’elle est basée principalement sur l’équilibre entre les diverses énergies, comme le yin et le yang du corps, le sang, le qi, le jing…

Nombreux sont ceux ou celles qui s’intéressent à ce système de guérison naturel provenant directement de la Chine. Qu’est-ce que la médecine traditionnelle chinoise ? Comment et pourquoi s’y former ? Comment trouver un meilleur organisme de formation en médecine traditionnelle chinoise ? Retrouvez ici toutes les réponses à vos questions.

A lire aussi : CPF et permis de conduire poids lourd : comment ça fonctionne

Pourquoi se former à la médecine traditionnelle chinoise ?

Il s’agit, avant tout, d’une médecine provenant de la Chine. Son objectif est de soigner et de prévenir les maladies de l’homme. Si elle est parfois jugée complexe, c’est parce qu’elle réunit diverses disciplines, comme l’alimentation, l’acupuncture, le massage, la pharmacopée, le Feng Shui, le Qi gong, la cosmologie, la psychologie…

Dans le cadre d’un traitement, la médecine traditionnelle chinoise est en mesure d’établir des diagnostics. Ceux-ci n’ont rien à voir avec les diagnostics médicaux puisqu’ils sont basés sur un constat énergétique lui-même basé sur les concepts du Yin et Yang.

Lire également : Comment réussir à trouver un job étudiant ?

En effet, la médecine traditionnelle chinoise a pour objectif la recherche de l’équilibre du yin et yang, du qi (énergie vitale), des fluides endocriniens, du sang, des fluides corporels (ou jing)… Un déséquilibre entre ces éléments est à l’origine des problèmes de santé.

Toute personne souhaitant devenir praticien en MTC doit se former à la médecine traditionnelle chinoise. Cette formation permet d’acquérir les connaissances nécessaires liées à ce métier.

Comment et où se former à la médecine traditionnelle chinoise ?

Pour se former à la médecine traditionnelle chinoise, on vous conseille de suivre une formation auprès d’une école certifiée. À l’issue de la formation, vous obtenez généralement un certificat de praticien en MTC. Le programme peut varier d’une école à l’autre. Mais en général, le cours comprend la phytothérapie, l’histoire traditionnelle, la théorie et le diagnostic de l’acupuncture, le qi gong, la thérapie traditionnelle, le tai-chi…

Comment se déroule la formation en médecine traditionnelle chinoise ?

Le déroulement de la formation peut être différent d’un établissement à l’autre. Chez une meilleure école en médecine traditionnelle chinoise, vous avez la possibilité de choisir la formation en ligne ou en présentiel.

Nombreux sont les objectifs de la formation en médecine traditionnelle chinoise. Elle vous permet :

  • D’obtenir des connaissances théoriques et pratiques de base en MTC ;
  • D’apprendre l’étiologie et le diagnostic différentiel de l’énergétique chinoise des organes ;
  • De comprendre les différentes étapes d’une démarche de soin;
  • D’apprendre les mouvements fondamentaux du Qi gong ;
  • De maîtriser l’anatomie des membres supérieurs et inférieurs ;
  • D’approfondir et de faire les techniques fondamentales du Tuina ;
  • D’apprendre les méridiens extraordinaires.

La durée de la formation peut également varier d’un établissement à l’autre, mais dans la majorité des cas, l’acquisition des bases en MTC se fait en trois ans, suivie de stages d’approfondissement.

La formation en MTC contient de nombreuses disciplines : l’acupuncture, l’anatomie, la base de neurosciences, la diétothérapie, la pharmacopée, la méditation, le Qi gong, le Tuina et la théorie fondamentale. Chez une meilleure école de formation en MTC, vous avez également la possibilité d’inclure dans votre programme de formation l’apprentissage de la langue chinoise.

Quels sont les minimums requis pour se former à la médecine traditionnelle chinoise ?

Il n’y a presque aucun prérequis pour se former en médecine traditionnelle chinoise. Aucun niveau d’étude préalable n’est exigé. Cependant, l’étudiant doit aimer les études et avoir un certain nombre de qualités :

  • La confiance en soi ;
  • La résistance au stress ;
  • La patience et la persévérance ;
  • La discipline ;
  • L’endurance.

Par ailleurs, un certain nombre d’équipements sont nécessaires pour se former en médecine traditionnelle chinoise, comme un Smartphone, un ordinateur et une connexion internet de bonne qualité.

Comment choisir son école de formation à la médecine traditionnelle chinoise ?

Trouver une école de formation à la médecine traditionnelle chinoise peut s’avérer être difficile. Pour être sûr de trouver une bonne école, il est conseillé de choisir un établissement certifié. Vous trouverez aujourd’hui un organisme de formation en médecine traditionnelle chinoise certifié Qualiopi.

Assurez-vous également que l’école privilégie la pratique et que son équipe pédagogique soit compétente et expérimentée. Enfin, le contenu du programme de formation se vérifie préalablement avant d’arrêter définitivement votre choix. Certains organismes proposent une formation complète en MTC.

Quels sont les débouchés professionnels après une formation en médecine traditionnelle chinoise ?

Après avoir suivi une formation en médecine traditionnelle chinoise (MTC), de nombreuses opportunités professionnelles s’offrent à vous. Vous pouvez envisager d’exercer en tant que praticien de médecine traditionnelle chinoise dans votre propre cabinet. En utilisant les différentes techniques et outils thérapeutiques enseignés lors de votre formation, tels que l’acupuncture, la pharmacopée chinoise ou encore le massage Tui Na, vous pourrez proposer des traitements individualisés à vos patients.

Vous avez aussi la possibilité de travailler au sein d’un établissement médical tel qu’une clinique spécialisée en MTC ou un centre de bien-être. Dans ces structures, vous pourrez collaborer avec d’autres professionnels de santé afin d’apporter une approche complémentaire aux soins conventionnels.

Si vous souhaitez transmettre votre savoir et partager votre passion pour la MTC, il est possible d’envisager une carrière dans l’enseignement. Vous pourrez ainsi dispenser des cours et des formations auprès des étudiants intéressés par cette discipline millénaire.

La recherche scientifique est aussi un secteur qui peut être exploré après une formation solide en MTC. Contribuer à l’avancement des connaissances sur cette médecine ancestrale permettrait non seulement de mieux comprendre ses bénéfices mais aussi de renforcer sa reconnaissance internationale.

Une fois formé(e) en médecine traditionnelle chinoise, votre carrière peut être aussi variée que passionnante. Que vous choisissiez de pratiquer en tant que thérapeute, d’enseigner ou de participer à des recherches, vous aurez l’opportunité d’avoir un impact positif sur la santé et le bien-être des personnes.

Quels sont les avantages et les limites de la médecine traditionnelle chinoise ?

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) présente de nombreux avantages qui en font une approche thérapeutique complémentaire et holistique. L’un des principaux atouts de la MTC est sa capacité à traiter les causes profondes des maux plutôt que simplement les symptômes. En se concentrant sur l’équilibre énergétique du corps, elle vise à restaurer l’harmonie entre le corps et l’esprit, favorisant ainsi un état optimal de santé.

La MTC offre une grande variété de techniques thérapeutiques adaptées aux besoins individuels. Parmi celles-ci figurent notamment l’acupuncture, qui consiste en la stimulation de points spécifiques du corps pour rétablir le flux énergétique perturbé, et la pharmacopée chinoise qui utilise des herbes médicinales pour rétablir l’équilibre interne.

Un autre avantage notable est que la MTC prend en compte non seulement les aspects physiques mais aussi émotionnels et psychologiques d’une personne. Elle reconnaît le lien étroit entre le bien-être mental et physique, ce qui permet une approche globale dans le traitement des patients.

Toutefois, il faut examiner certaines limites inhérentes à cette pratique millénaire. Malgré ses nombreuses années d’existence et son utilisation répandue en Chine.