Les différents types de logiciel de paie

59

Toutes les entreprises n’ont pas les mêmes besoins et il ne faut donc pas choisir tel ou tel outil parce que la concurrence l’a. Vous ne devez pas non plus automatiquement vous tourner vers un logiciel très connu. D’ailleurs, vous devez minutieusement réfléchir si vous comptez adopter un logiciel de paie. Pour vous aider dans votre choix, nous allons faire le point sur les logiciels de paie et les différents types de modèles disponibles sur le marché.

Pourquoi utiliser un logiciel de paie ?

Le premier argument des éditeurs de logiciels destiné aux entreprises est le gain de temps. Ils peuvent également avancer l’optimisation de la production. Oui, l’utilisation d’un logiciel de paie vous garantit de gagner du temps et d’améliorer la productivité, car la gestion de paie sera automatisée. Comme le travail est en grande partie automatisé, le risque d’erreur est moindre.

A lire en complément : Quels sont les différents types de compétences ?

Si vous n’en êtes pas convaincu, sachez que l’utilisation de ce logiciel de paie peut vous aider à respecter la réglementation en vigueur. En effet, lorsqu’une nouvelle réglementation entre en vigueur, le logiciel sera directement mis à jour et vous n’aurez pas à craindre que les fiches de paie et contrats édités ne soient pas conformes aux dispositifs en vigueur.

Sur le marché, on distingue différents types de logiciels de paie. Ils se différencient de par leur installation. Côté fonctionnement, ils se ressemblent, il faut compléter les informations pour chaque salarié.

Lire également : Les pièges à éviter dans la mise en place de programmes de formation en entreprise

Oui, ces données doivent être entrées manuellement pour l’édition automatique du bulletin de salaire. D’un logiciel à un autre, les fonctionnalités sont différentes, ce qui permet à certains logiciels de faire bien plus que l’édition des fiches de paie.

Les logiciels de paie SaaS

De par SaaS ou Software as a Service, vous avez compris qu’on parle d’un logiciel dont les programmes et les données sont stockés sur une base de données distante ou un système Cloud. Ils ne seront pas sur l’ordinateur, ce qui vous permet d’accéder à ces informations depuis n’importe quel ordinateur ou smartphone connecté à Internet.

Cette solution de stockage facilite grandement le calcul des chèques de paie en fonction des horaires enregistrés dans le dispositif de suivi du temps.

Dans la plupart des cas, les éditeurs de logiciels de paie SaaS proposent plus de flexibilité en fonctionnalités. Vous pourrez alors à tout moment ajouter des fonctionnalités supplémentaires. Ils garantissent également la sécurité des données de votre entreprise et de vos employés, car ils utilisent des technologies de sécurité haut de gamme.

Les logiciels de paie On-premise

On parle ici de solution informatique sur site. Ce logiciel de paie sera alors installé et implémenté sur le serveur local de l’entreprise ou s’il n’en dispose pas sur les ordinateurs des responsables RH et éventuellement des autres employés. Après l’acquisition et l’installation du logiciel, vous devez déployer une équipe informatique en interne pour gérer et assurer la maintenance du système.

Côté fonctionnalité, les logiciels de paie On-premise disposent à peu près des mêmes fonctions que les logiciels de paie SaaS. Un bon nombre de logiciels gratuits sont dans cette version et avant de l’adopter, prenez connaissance du logiciel de paie gratuit : les limites.