Masters environnement : tout savoir

230

Formation idéale pour s’orienter vers une branche du secteur de l’environnement, le Master en Environnement est une formation à suivre après un bac+3. Voici les informations nécessaires concernant ce cursus ainsi que les bons à savoir pour vos recherches de formation.

A lire également : Quelle différence entre ASV et AVQ ?

Qu’est-ce qu’un Master en Environnement ?

Formation donnant droit à 120 crédits ECTS, le Master Environnement est une formation de niveau bac+5 qu’un étudiant suit après avoir décroché un diplôme de niveau bac+3. Le Master Environnement est reconnu par l’état et dispense un titre de niveau I au Répertoire de la Certification Professionnelle ou RNCP, vous pouvez en savoir plus.

Après l’obtention d’une licence, d’un bachelor ou d’une licence professionnelle dans le secteur de l’environnement, un étudiant suit une formation de deux ans pour obtenir un Master Environnement et se spécialiser dans le domaine. Pour un Master Recherche, la formation prévoit la rédaction d’un mémoire, tandis que pour une formation initiale, l’étudiant doit envisager des périodes de stage en entreprise. Cette formation permet aux étudiants de perfectionner leur profil et d’obtenir des compétences pratiques et techniques afin de mieux se prémunir pour le monde professionnel.

A découvrir également : Tout savoir sur le calendrier des concours Accès et Sésame

Quelles conditions pour l’accès ?

Afin de s’inscrire dans une spécialité de M2 environnement il faut d’abord détenir un M1 dans le même domaine. Et pour avoie valider un M1, il faut  détenir une licence ou une licence pro qui correspond avec la discipline dominante choisie, à savoir une licence sciences de la Terre, biologie option écologie, chimie, biochimie, physique…

Cursus des futurs cadres du secteur de l’environnement :

Le Master Environnement est un cursus de deux ans servant à former les futurs cadres, chercheurs et experts du secteur de l’environnement. Les étudiants peuvent occuper des postes dans toutes les branches professionnelles concernées après l’obtention d’un diplôme de Master Environnement. Les branches concernées sont notamment l’agriculture biologique, l’environnement, l’éco-industrie, l’aménagement du territoire, les énergies renouvelables, l’écoconstruction, l’écoconception, l’éco- tourisme, l’économie solidaire, la biodiversité des milieux et la gestion des déchets.

Comme aboutissement, le master environnement conduit aux métiers tels que les chargés de projets, les chargés d’études ou de mission, les éco-conseillers, les managers environnement, les responsables HSE, les ingénieurs-conseils ou encore les experts en risques naturels et technologiques (risk-manager) et autre…

Les postes à pourvoir concernant ces activités se trouvent principalement dans les agences spécialisées comme l’administration de l’Etat, les services HSE des collectivités territoriales, les labos et les chaines de production des entreprises de l’agroalimentaire.