Quels sont les bienfaits du Tao ?

129

Perçu comme une philosophie et une voie spirituelle, le Tao est l’art de vivre en harmonie avec soi-même et avec l’univers. Il apporte des réponses simples sur les questions existentielles et est bénéfique pour la santé. Bien qu’étant difficile de le comprendre avec la perception commune que l’on a de la réalité, la pratique du Tao procure certains bienfaits.

Les bienfaits physiques du Tao

Le Tao regroupe un ensemble de pratiques et exercices de vie. Avec une formation Tao, apprenez à mieux exploiter le potentiel de cet art. La pratique de la diététique du Tao, une partie intégrante de cet art, permet de renforcer le corps et de le rétablir. En effet, elle aide à avoir une bonne santé physique avec un renforcement du système nerveux. Cela passe par le respect d’un ensemble de règles liées à la diététique. Ce sont les règles hygiénodiététiques du Tao. Il s’agit de :

A voir aussi : Découpe laser : quels sont les principes et les avantages de ce procédé ?

  • réduire ce que l’on mange et ne manger que la quantité nécessaire pour le corps ;
  • éviter de manger sans avoir faim même quand c’est l’heure du repas ;
  • faire un jeûne pendant toute une journée par mois lunaire, avec un dîner par semaine en buvant de l’eau ou des infusions au cours de cette période.

Chaque pratique diététique à un effet bénéfique pour l’organisme. En effet, la réduction de la quantité de nourriture apportée à l’organisme contribue à la santé et à la longévité du corps. De plus, en mangeant seulement lorsqu’on a faim permets de rester à l’écoute du système digestif. Enfin, le jeûne aide à éliminer les toxines du corps. Le taoïste respectant ces recommandations diététiques, apporte à son corps les prédispositions nécessaires pour bénéficier d’une bonne santé physique. Ce dernier est un indispensable, pour prétendre rechercher les bienfaits spirituels du Tao dans la vie.

Les bienfaits spirituels du Tao

Spirituellement, le Tao permet au taoïste en bonne santé d’atteindre une certaine condition de véritable être humain dans la vie. En effet, à terme, les taoïstes sont capables de devenir maîtres de leur énergie vitale, de leurs pensées et de leurs émotions dans leur vie. Cela passe par l’assimilation et la pratique de deux concepts que sont : le Nei gong et le Qi gong.

A lire également : Où placer le service militaire dans un CV ?

Le Nei gong est la maîtrise de son intérieur. C’est une pratique taoïste qui aide à contrôler son état intérieur et permet de changer le stress du corps en vitalité. La voie pour y arriver passe par la méditation énergétique.

Le Qi gong correspond à la culture de l’énergie vitale. Cette pratique permet au taoïste de cultiver l’énergie vitale afin de la faire croître et la faire circuler dans le corps. Cela passe par un ensemble de mouvements combinés à la respiration.

Le Qi gong est orienté sur la capacité de développer la conscience et d’amener cette dernière à l’intérieur du corps. Pour ce faire, il faut connaître le Qi gong de la chemise de fer et le Qi gong des six (06) directions qui sont deux composantes du Qi gong.

Le premier est la base de tous chi gong et aide au renforcement ainsi qu’à l’alignement de la structure du corps. Le deuxième permet de régénérer et de relier les trois centres du corps humain que sont : la tête, le cœur et le ventre ; afin de les connecter à l’environnement et à la nature.

En étant maître de votre énergie vitale, vous pouvez économiser une importante quantité d’énergie, qui peut alors être utilisée dans la dimension spirituelle de votre vie.