Pourquoi choisir un CDD plutôt qu’un CDI ?

1

La dernière étude DARES est très intéressante : pourquoi les employeurs choisissent-ils d’embaucher des contrats permanents plutôt que des contrats permanents ?

En 2015, les contrats à durée déterminée (contrats temporaires à durée déterminée) représentaient 87 % des intentions d’embauche, en hausse de 12 points depuis le début des années 2000.

Interrogés sur les raisons qui ont motivé leur choix de recruter sur CDD/Interim plutôt que sur contrat permanent, près de sept sur dix indiquent que leur besoin était limité dans le temps, raison attendue compte tenu de la législation sur le CDD/Intérim. Mais le recours au CDD/Interim est également un moyen pour plus de six établissements sur dix de tester les compétences des employés avant de les recruter de manière durable. Enfin, plus de la moitié des institutions optent pour le CDD/Interim plutôt que le CDI afin de limiter les risques en cas de ralentissement de leur activité, notamment dans le secteur de la construction.

A lire aussi : Qui m'a permis ou permise ?

A lire en complément : Où placer le service militaire dans un CV ?

Un peu moins de la moitié des établissements qui ont le CDD/travail temporaire recruté invoque le poids de la réglementation CDI — coût financier du licenciement, formalités en cas de panne ou incertitude liée aux recours juridiques. Ce sont les établissements de moins de 10 employés qui indiquent le plus souvent embaucher un CDD/travail temporaire pour éviter cette réglementation (55 % contre 33 % de ceux de 10 employés ou plus). Les institutions dotées d’un service des ressources humaines mentionnent moins fréquemment les contraintes réglementaires du CDI pour expliquer leur utilisation du CDD/Interim.

La majorité des recrutements de cadres ont lieu dans le cadre de contrats à durée indéterminée (70 % contre 42 % des recrutements dans d’autres postes), et en fait, les établissements ayant un poste de direction sont moins susceptibles de dire qu’ils veulent éviter les réglementations associées au CDI ou ont l’habitude de recruter en CDD/intérimaire sur ce type de position. À l’inverse, les établissements qui recrutent pour le poste de travailleur qualifié ou non qualifié ou d’employé non qualifié mentionnent plus souvent cette habitude, alors que ceux à la recherche d’un travailleur qualifié, déclarent plus souvent leur volonté de limiter les risques en cas de ralentissement de leur activité.

Si vous avez également besoin de recruter des intérimaires, rendez-vous sur qapa.fr, le premier site de travail temporaire 100% numérique avec plus de 5 millions de candidats inscrits ou appelez-nous au 0988 997000.