Comment passer le bac avec le CNED ?

1

CNED : avantages et inconvénients Plus d’un million de Français suivent une formation par correspondance, dont un quart avec le CNED. Les cours par correspondance présentent de nombreux avantages, mais chaque choix éducatif a un équivalent. Il est donc important d’anticiper et de savoir comment s’organiser avant de s’inscrire à des cours par correspondance.

A lire en complément : Comment devenir chauffeur livreur chez Amazon ?

Ce qui pousse les étudiants à opter pour le CNED

Un rythme différent

Pour les élèves des collèges et lycées qui choisissent de suivre leurs cours par correspondance, le principal avantage est de pouvoir s’autogérer . Tant dans l’organisation de leur emploi du temps que dans leur progression dans les cours. Ainsi, chaque élève peut travailler à son propre rythme sans être obligé de prendre le train en marche comme dans les écoles traditionnelles. Selon une étude menée par le Inspection académique de Seine-Saint-Denis, environ 30,5 % des élèves qui abandonnent leurs études affirment que la principale raison du décrochage scolaire est le rythme qui leur est imposé. Les élèves qui suivent des cours à distance peuvent ainsi diviser leurs journées, leurs programmes et s’organiser en fonction des moments où ils se sentent les plus efficaces et du volume d’heures qu’ils pensent pouvoir assumer en une journée.

Une solution à la phobie scolaire

30,5 % des élèves quittent le système scolaire traditionnel à cause du rythme qui leur est imposé Pour les élèves souffrant de phobie scolaire, que ce soit d’une simple anxiété à l’arrivée d’un anxiété de se retrouver dans un groupe de jeunes — l’enseignement à distance peut être une solution. Cela permet au collégien ou au lycée de dissocier l’apprentissage du contexte stressant qui l’entourait auparavant. Il peut même parfois s’agir d’une étape de transition avant que vous peut retourner au collège ou au lycée.

A lire aussi : Comment passer son bac en candidat libre 2021 ?

Plus de flexibilité

La flexibilité des cours par correspondance et la liberté organisationnelle s’avèrent être une solution adéquate pour les étudiants qui pratiquent la musique ou le sport de haut niveau, les enfants malades ou ceux qui vivent à l’étranger.

L’autonomisation des élèves

Enfin, pour certains, suivre un enseignement par correspondance comme le CNED est un moyen efficace d’autonomiser les enfants, de leur faire comprendre l’importance de l’apprentissage et de les aider à maîtriser leur propre réussite.

Les exigences des cours par correspondance

Comme nous l’avons vu, le système de cours par correspondance présente de nombreux avantages. Cependant, ce choix n’est pas la solution miracle, il comporte nécessairement certains inconvénients.

Étudiants organisés

Pour commencer à suivre des cours par correspondance, il faut une certaine autonomie . L’étudiant doit travailler au moins tous les jours. Il ne faut pas non plus négliger les matériaux les moins appréciés au risque de ne pas valider son année. Le fait d’être livré à vous-même sans cadre ni structure augmente également les chances de vous démotiver, surtout lorsque vous restez toute la journée dans une maison où l’attrait des écrans et la soif de sortir ne sont jamais loin. Un autre problème est que l’étudiant du CNED doit être assez mature pour écrire et envoyer vos devoirs écrits sans succomber à la tentation de tricher !

Aucune aide extérieure

De plus, si le fait de ne pas avoir de structure scolaire surveillante peut sembler libérateur, cela signifie également ne pas bénéficier de l’aide ou de l’assistance des enseignants . Finis les questions posées à son professeur de mathématiques pendant l’interclasse sur le DM de la semaine prochaine, terminer le doigt levé pour interrompre le professeur de philosophie afin qu’il développe une notion de Nietzsche pas assez bien détaillée dans le manuel…

Pour toutes ces raisons, de nombreux étudiants séduits par la solution du cours par correspondance se révèlent ne pas être suffisamment matures, organisés, autonomes et sérieux pour valider leur année. Par exemple, le taux de réussite au Bac chez les étudiants ayant suivi le CNED est à peine proche des 30 %.

baccalauréat Cours par correspondance : comment s’organiser Pour

seulement 0 % des étudiants du CNED réussissent leur surmonter les problèmes intrinsèques liés à l’inscription à un cours par correspondance, il existe plusieurs solutions. Alveus est l’une des solutions possibles.

Les Alveus sont des espaces spécialement conçus pour les élèves des collèges et lycées. Situés dans plusieurs quartiers de Paris, ces lieux sont ouverts tous les jours et offrent un endroit agréable et studieux pour pouvoir travailler de manière autonome. Ces espaces neutres, plus chauds qu’un collège ou un lycée et moins sujets à la distraction que la maison, s’avèrent souvent une source de motivation pour les étudiants qui souhaitent travailler régulièrement.

Pour les étudiants qui suivent des cours par correspondance, Alveus offre un cadre et une structure à ces jeunes. Les jeunes peuvent établir avec nos tuteurs un programme d’avancement individualisé en fonction de leur niveau et de leurs objectifs. Les enfants ne sont donc pas laissés seuls dans leur programme d’apprentissage et apprennent progressivement à devenir plus autonomes et organisés dans leur travail.

Enfin, le programme individualisé proposé par Alveus et le contact avec nos tuteurs permettent un soutien et un suivi qui font souvent défaut dans les organisations de cours par correspondance.

Voir aussi

Feuille de méthode — Thèse de philosophie

Comment créer une bonne feuille de révision ?

Nouveau bac : la spécialité « Humanité, littérature et philosophie »

Réforme du bac : comment bien choisir ses spécialités ?