Quels sont les différents types de compétences ?

1

Quand il s’agit de gérer une entreprise ou de travailler, les compétences que vous possédez sont déterminantes. En fait, nous possédons plusieurs types de compétences.

Compétences professionnelles

Les compétences professionnelles restent une catégorie hybride. Ils sont utiles dans la vie de tous les jours et incluent les compétences minimales nécessaires pour postuler à un emploi quel que soit le secteur. C’est le cas de la ponctualité que l’on peut qualifier de compétence professionnelle ou comportementale, de rédaction d’e-mails et de travail d’équipe.

A voir aussi : Quels sont les atouts d'une personne ?

Compétences techniques

Quant aux compétences techniques, elles concernent le savoir-faire. Il s’agit d’un travail et d’un domaine professionnel. C’est un savoir-faire qui peut être reconnu par des diplômes et une expérience professionnelle. Il est acquis et transmissible. C’est le cas de la gestion d’une entreprise ou de la comptabilité.

Les compétences des softs

Les compétences non techniques sont également connues sous le nom de soft skills. Ce type de compétence allie souvent qualités et savoir-faire. Ces compétences ne sont pas liées à la connaissance d’une profession en particulier. En général, il est acquis avec expérience. C’est le cas de la créativité, de la résolution de problèmes complexes, de l’intelligence émotionnelle et de la négociation.

A lire également : Qu'est-ce qu'une activité entrepreneuriale ?

Comment décrivez-vous vos compétences professionnelles ?

Pouvoir décrire vos compétences professionnelles vous permet de bien vous positionner lors d’un recrutement. C’est également la réussite de l’inventaire des compétences qui permet au recruteur de se faire une idée de vos forces et de vos faiblesses. Cependant, cette description nécessite le respect de certaines étapes pour donner envie au recruteur de vous rencontrer lors d’un entretien.

Étape 1

La première étape consiste à avoir une idée claire de la raison et de savoir qui a besoin de connaître vos compétences. Vous devrez comprendre leur environnement de travail et utiliser le bon vocabulaire et le bon style. Ensuite, décrivez vos compétences professionnelles en tenant compte des missions du poste. Pour cela, il est recommandé de faire le lien entre vos expériences professionnelles, les connaissances acquises lors d’une formation, votre personnalité et les missions de la profession.

Étape #2

Bien que ces étapes soient essentielles, elles restent sans effet, si vous ne vous valorisez pas. Optimisez donc la valeur ajoutée de vos expériences à l’aide d’exemples concrets. Mettez en avant les expériences professionnelles et les compétences acquises au cours de votre carrière ou au cours d’un projet. Il serait désavantagé d’omettre certaines informations sous prétexte qu’elles sont trop basiques.

Étape #3

La description des compétences est également faite lors de l’entretien, sur le CV et dans la lettre de motivation. Dans chaque cas, il est important de le garder concis, clair et net. Bien que les lettres de motivation aient tendance à être remplacées par des e-mails de candidature, vous devriez avoir la possibilité de décrire vos compétences professionnelles dans une lettre de motivation.

Dans le CV, la rédaction des compétences professionnelles doit être étayée par des exemples et des chiffres. D’autre part, dans le CV, vous pouvez mentionner votre capacité à gérer les imprévus. Cependant, assurez-vous de rester honnête dans votre description. Pour avoir une idée sur les compétences attendues, le centre pour l’emploi publie les attentes des entreprises.

Comment développez vos compétences personnelles et collectives ?

Le développement des compétences personnelles et collectives est désormais indispensable. Il vous permet d’accroître vos compétences et vos connaissances dans les domaines. En effet, pour vous développer personnellement, vous devez continuer à travailler sur vos compétences générales et suivre une formation pour obtenir des certifications professionnelles.

Cependant, à l’heure où l’individualisme prend le dessus, il peut sembler presque impossible de travailler sur des compétences collectives. Pourtant, les avantages de faire apparaître la compétence collective dans un référentiel sont indéniables. Tout d’abord, notons que le développement collectif nécessite un langage commun, c’est-à-dire une profession commune.

Pour réussir, vous devez apprendre à travailler en tant que personne unique en partageant des actes de conception, des réalisations, des apprentissages et des évaluations. Cela demande de la confiance et de l’empathie. Il s’agit également d’un soutien et d’un soutien dans le processus de gestion. L’apprentissage collectivement, c’est aussi une façon de combiner son action avec celle des autres pour un résultat unique.

Découvrez nos autres sujets :

  • Les avantages de la formation Photoshop
  • 3 façons d’apprendre l’anglais en ligne
  • Comment apprends-tu l’anglais pour partir en voyage ?
  • Comment vous entraînez-vous à la bureautique ?